25 avril 2017

Plus de 7 000 emplois associés à des nouveaux projets du Plan Nord

 Québec, le 25 avril 2017 – Le ministre Pierre Arcand dresse un bilan positif des deux premières années d’existence de la Société du Plan Nord (SPN). En effet, il a dévoilé aujourd’hui que pas moins de 7 350 emplois sont actuellement reliés aux activités du Plan Nord. De ce nombre, 5 400 emplois sont associés à la construction de projets miniers, 1 600 à leurs opérations et plus de 350 emplois à des initiatives dans lesquelles la SPN a investi directement. Il s’agit notamment de projets concernant le transport, les télécommunications et le logement.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, a présenté ces chiffres ce matin lors d’une allocution au Centre des congrès de Québec à l’occasion de la 11e conférence Objectif Nord.

 

Des actions stratégiques qui rapportent

Le ministre Arcand a aussi profité de cette tribune pour faire valoir les projets porteurs du Plan Nord. Les derniers mois ont notamment donné lieu à la constitution de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire à Sept-Îles (SFPPN), un investissement de 100,25 millions de dollars pour la SPN. L’entente conclue récemment entre la SPN et deux sociétés minières permettra d’assurer la gestion et le développement des infrastructures dans une perspective multiusager. La SFPPN emploie actuellement 39 personnes et devrait atteindre 50 employés en 2017.

La SPN a également mis en place son Bureau de commercialisation, qui a pour mission de faire connaître les besoins des donneurs d’ordres œuvrant sur le territoire du Plan Nord à toutes les entreprises québécoises, qu’elles soient au nord ou au sud du 49e parallèle. La plateforme web du Bureau, lancée en novembre 2016, permet aujourd’hui de joindre plus de 5 000 fournisseurs qui ont un intérêt à travailler sur le territoire du Plan Nord.

Le ministre Arcand a finalement attiré l’attention sur le Fonds d’initiatives du Plan Nord qui permet à des projets plus modestes, mais novateurs, de prendre leur envol. Depuis sa mise en œuvre en 2015, le Fonds a soutenu financièrement 52 initiatives particulières dans de nombreux secteurs d’activités. Il s’agit d’un investissement de 3,2 millions de dollars, mais la valeur totale des projets dépasse 17,2 millions de dollars.

Rappelons que sur une période de cinq ans, la SPN dispose de plus de 450 millions de dollars pour la réalisation de sa mission et l’atteinte de ses objectifs. La totalité de cette somme est utilisée au bénéfice du développement du territoire du Plan Nord et environ 90 % de celle-ci est directement investi sur son territoire. Notamment, 40 % des budgets de la SPN sont consacrés au mieux-être des communautés locales et autochtones, à la protection de l’environnement et la conservation de la biodiversité. Par ailleurs, des 50 milliards de dollars d’investissements anticipés d’ici 2035 sur le territoire du Plan Nord, 16 milliards de dollars d’investissements sont déjà prévus. Le gouvernement du Québec aura donc réalisé le tiers de son objectif d’investissements sur 20 ans en deux ans seulement.


Citation :

« D’ici 2035, le nombre d’emplois associés au Plan Nord pourrait varier, sur une base annuelle, entre 15 000 et 25 000, selon le rythme de construction et de mise en œuvre de nouveaux projets.  Puisqu’il s’agit d’un exercice à long terme, si tous les projets se réalisent à leur plein potentiel, plusieurs années fastes en création et maintien d’emplois sont donc à prévoir. Il s’agit d’une autre démonstration que notre gouvernement a posé des gestes stratégiques au bon moment et que notre plan pour moderniser l’économie du Québec fonctionne. »
Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord