Territoire

Le territoire du Plan Nord et ses principales caractéristiques

La relance du Plan Nord s’exerce sur le même territoire d’application que le Plan Nord initial, lequel s’étend au nord du 49e parallèle, puis au nord du fleuve Saint-Laurent et du golfe Saint-Laurent sur une superficie de près de 1,2 million de km², représentant 72 % de la superficie du Québec.

Le territoire du Plan Nord est régi en grande partie par la Convention de la Baie-James et du Nord québécois et la Convention du Nord-Est québécois (Carte 1 et 2).

On y compte plus de 120 000 habitants, dont le tiers est autochtone, réparti en quatre nations (inuite, crie, innue et naskapie) et résidant dans 31 communautés ainsi que 32 communautés non autochtones (jamésiennes, jeannoises et nord-côtières) (Carte 3).

Le territoire du Plan Nord est riche en ressources naturelles :

  • Il renferme de nombreux gisements miniers et assure la totalité de la production québécoise de plusieurs minéraux;
  • Il est couvert par plus de 200 000 km² de forêts, soit plus de la moitié des forêts exploitables du Québec;
  • Il comprend plus de 75 % de la capacité de production hydroélectrique installée du Québec et un important potentiel de ressources hydrauliques, éoliennes et solaires non encore exploité;
  • Enfin, grâce à ses paysages, à son potentiel faunique exceptionnel et à la diversité de ses cultures locales, il a le potentiel de devenir une destination touristique de calibre mondial.

Le territoire couvert par le Plan Nord présente plusieurs enjeux liés à ses spécificités géographiques, démographiques, sociales et environnementales. Les grands défis auxquels il faut faire face sont les suivants :

  • Des ressources naturelles importantes, diversifiées, toutefois peu accessibles et localisées dans un environnement distinctif et souvent fragile qui mérite une attention particulière;
  • Un immense territoire, peu peuplé, constitué de plusieurs petites communautés isolées, pour la moitié autochtones, dont plusieurs accusent un retard sur le plan des services et des conditions de vie;
  • Un défi d’occupation dynamique du territoire par des populations qui participent activement au développement socioéconomique de leur milieu;
  • L’acquisition de connaissances et le développement de la recherche pour assurer une meilleure planification des interventions dans le respect du milieu.

Carte 1 : le territoire du Plan Nord
Carte 2 : le territoire du Plan Nord – Région de la Côte-Nord
Carte 3 – Les communautés autochtones

Pour plus d’information, consultez le chapitre 1 du document « Le Plan Nord à l’horizon 2035, plan d’action 2015-2020 ».

Bouton qui mène vers le site geoinfo.