Québec announces the results of the call for proposals to supply liquefied natural gas in the Côte-Nord region

Sept-Îles, le 30 mai 2019 – Québec dévoile les noms des quatre promoteurs qui se sont qualifiés au terme de l’appel de projets pour l’approvisionnement de la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié. Les propositions retenues ont été présentées par les entreprises Avenir LNG, Cryopeak, Énergir et Solutions de Gaz Décentralisées Canada – DGSC. Les entreprises de la région de la Côte-Nord pourront s’approvisionner auprès du fournisseur de leur choix, en fonction de leurs besoins spécifiques. Dans la foulée, Québec confirme la mise en place d’un programme d’aide financière pour les industriels qui se convertiront au gaz naturel.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, en a fait l’annonce aujourd’hui lors de son passage à Sept-Îles.

Lancé l’an dernier par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et la Société du Plan Nord (SPN), l’appel de projets visait à sélectionner un ou des promoteurs privés pour mettre en place une solution de desserte de gaz naturel liquéfié sur le territoire de la Côte-Nord et potentiellement du Nord-du-Québec. Ce service permettra aux grands producteurs industriels, aux sociétés minières, aux armateurs et aux transporteurs maritimes nord-côtiers d’avoir accès à cette source d’énergie de façon stable et à un prix concurrentiel.

Rappelons que la Côte-Nord est présentement la seule région industrielle du Québec qui n’est pas desservie en gaz naturel et que les technologies électriques sont encore inexistantes pour les chauffes industrielles requises par les entreprises de la région. Sa consommation en produits pétroliers, notamment en mazout, est importante.

À cet égard, plusieurs acteurs nord-côtiers avaient exprimé une volonté commune d’avoir accès au gaz naturel qui émet 30 % moins de gaz à effet de serre que le mazout. Le gouvernement du Québec les appuie pleinement, comme en témoignent les mesures annoncées dans le cadre du Budget 2019-2020.

Programmes d’aide financière

Une somme de 25 M$ est accordée sur trois ans afin de financer les investissements afférents à la construction d’infrastructures de stockage du GNL et de regazéification au bénéfice des industriels qui s’y convertiront. Afin d’être admissibles à ce soutien, les entreprises devront s’approvisionner auprès d’un des quatre fournisseurs retenus. Cette somme sera gérée dans le cadre d’un programme que le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles mettra en place.

De plus, un nouveau volet pour les grands projets industriels s’ajoutera au programme ÉcoPerformance de Transition énergétique Québec, dont une enveloppe de 45 M$ est prévue spécifiquement pour la conversion au gaz naturel des industriels grands consommateurs de produits pétroliers situés sur la Côte-Nord.

Citation

La Côte-Nord est une région où la consommation de produits pétroliers comme le mazout lourd est importante et cela faisait déjà plusieurs années que les élus, les grands producteurs industriels, les sociétés minières, les armateurs et les transporteurs maritimes réclamaient une desserte en gaz naturel. Grâce aux mesures annoncées dans le dernier budget de notre gouvernement, nous injectons plus de 70 M$ pour la desserte de gaz naturel liquéfié sur la Côte-Nord.

Maintenant, la région sera en mesure d’améliorer la compétitivité de ses entreprises et disposera d’un incitatif pour attirer de nouveaux projets industriels qui pourront utiliser une énergie plus verte.

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Faits saillants

Les propositions retenues sont les suivantes :

  • Avenir LNG: Propose de transporter le GNL par voie maritime grâce à des petits méthaniers, à partir d’usines de liquéfaction situées sur la côte est américaine, jusqu’à Port-Cartier. Le GNL sera par la suite transporté par camions-citernes jusqu’aux sites des utilisateurs finaux.
  • Cryopeak : Propose de transporter le GNL par camions-citernes, à partir de l’usine GM GNL, située à Montréal.
  • Énergir : Propose de transporter le GNL par camions iso‑conteneurs à partir de l’usine GM GNL, située à Montréal, jusqu’au port de Québec. Par la suite, les iso-conteneurs seront transportés par voie maritime jusqu’aux ports de Baie‑Comeau, de Port‑Cartier et potentiellement de Sept‑Îles. Finalement, des camions transporteront le GNL sur de courtes distances jusqu’aux sites des utilisateurs finaux.
  • Solutions de Gaz Décentralisées Canada – DGSC : Propose de liquéfier le gaz naturel provenant du gazoduc d’Énergir, situé à Saguenay, en utilisant des unités mobiles de microliquéfaction (unités Cryobox). Le GNL sera par la suite transporté par camions-citernes jusqu’aux sites.
Plan Nord