Développement social

Afin de mettre à profit le dynamisme des populations locales et autochtones et de s’assurer qu’elles bénéficient au maximum de la mise en valeur du potentiel économique du Nord, le Plan Nord vise les objectifs suivants :

  • Approfondir la réflexion en matière d’occupation du territoire nordique;
  • Accompagner les communautés locales et autochtones dans leurs démarches de planification et de structuration de leur développement;
  • Favoriser la formation et la rétention de la main-d’oeuvre en milieu nordique;
  •  Accroître le taux et le niveau de scolarisation au sein des communautés nordiques;
  • Répondre plus adéquatement aux besoins sociaux des populations locales;
  • Assurer le développement culturel des communautés nordiques et mettre en valeur le patrimoine culturel des communautés locales et des nations autochtones;
  • Consolider l’offre de service aux familles et aux aînés vivant dans les communautés locales et autochtones en soutenant les solutions innovantes et concertées.
Infrastructures municipales

Hôtel de ville de Baie-Comeau

Un développement du Nord pour les communautés locales

Les projets de développement liés au Plan Nord offrent plusieurs perspectives aux communautés locales et autochtones afin d’améliorer leur qualité de vie, de consolider leur sentiment d’appartenance et de fierté collective ainsi que de maintenir les jeunes dans leur milieu. Elles représentent également des défis importants afin que les résidents puissent profiter pleinement des emplois générés par ces projets et gérer adéquatement les effets structurants qu’ils entraînent sur le tissu social, la culture, l’aménagement du territoire et les infrastructures publiques.

L’arrivée de nouvelles entreprises et de nouveaux résidents, dont de nouvelles familles, peut également susciter le développement d’espaces industriels, commerciaux et résidentiels et, par conséquent, des besoins supplémentaires en infrastructures municipales et en services de tout type, notamment au regard des jeunes et des aînés.

 

Priorités

  • Documenter les questions relatives à la mobilité du navettage aéroporté (fly-in/fly-out ou FIFO) au regard des entreprises, des travailleurs et des collectivités notamment de la Côte-Nord;
  • Poursuivre l’accompagnement des communautés dans leurs démarches pour s’adapter aux changements;
  • Poursuivre la mise en œuvre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) qui vise à permettre aux municipalités de réaliser des projets d’infrastructures afin de répondre à des besoins de développement prioritaires;
  • Soutenir l’engagement social des entreprises.
Main-d'oeuvre

Ouvriers

Favoriser la formation spécialisée

La mise en œuvre du Plan Nord constitue un défi inédit pour le Québec en matière de développement, d’attraction, d’intégration et de rétention de la main-d’œuvre. La formation générale, professionnelle et technique constitue une composante essentielle du développement économique du Nord québécois.

L’offre de formation professionnelle et technique disponible et accessible aux populations est toutefois limitée et pourrait être mieux adaptée aux besoins locaux de main-d’œuvre. Des efforts doivent être également déployés afin de faciliter la formation, l’intégration et le maintien des femmes et des Autochtones dans plusieurs emplois à forte valeur ajoutée.

En outre, malgré les efforts entrepris en éducation et en formation professionnelle sur le territoire du Plan Nord, les besoins en main-d’œuvre spécialisée sont si grands que le nombre de finissants des centres de formation professionnelle présents sur le territoire ne peuvent y répondre à eux seuls.

 

Priorités

  • Attirer, recruter et retenir la main-d’œuvre au moyen de l’offre du site Internet Placement en ligne, de la tenue de foires de l’emploi et de salons de la main-d’œuvre ainsi que d’un accès à des répondants associés au Plan Nord capables d’informer et de soutenir les personnes à la recherche d’un emploi;
  • Favoriser l’embauche régionale dans la construction en révisant les régions de placement dans l’industrie de la construction pour la région Nord-du-Québec;
  •  Produire et diffuser de l’information sur le marché du travail;
  •  Assurer la formation de la main-d’œuvre par le recours à de l’information sur le marché du travail visant à améliorer l’adéquation entre les besoins des entreprises et les compétences de la main-d’œuvre ainsi qu’à des mesures d’aide à l’emploi;
  •  Intensifier les liens avec les communautés autochtones au moyen du maintien, par Emploi-Québec, du réseau d’agents de liaison autochtones et de la révision de leur mandat au besoin;
  •  Favoriser l’égalité des femmes sur le marché du travail dans l’industrie de la construction, en milieu autochtone et dans toutes les sphères du développement nordique;
  • Encourager la pleine participation des femmes par une offre aux familles et aux enfants vivant en milieu nordique de services adaptés à leurs besoins, notamment par des services de garde accessibles et de qualité.
Éducation

Commission scolaire Kativik

Persévérance scolaire

La persévérance scolaire des étudiants est un élément crucial pour le développement du Nord québécois. La perspective d’obtenir de bons emplois devrait être en soi un encouragement puissant en faveur de la poursuite de leurs études sur le territoire du Plan Nord. Or, le taux de décrochage scolaire chez les jeunes des Premières Nations et des Inuit est supérieure à celui de l’ensemble du Québec.

Priorités

Formation générale des adultes, professionnelle et technique :

  • Analyser la pertinence et, le cas échéant, regrouper les différentes commissions scolaires en formation professionnelle de manière à maximiser la formation d’une main-d’œuvre compétente;
  • Accroître les services de soutien aux personnes autochtones en formation.

Formation collégiale et universitaire

  • Entreprendre de concert avec les acteurs déjà présents sur le territoire une démarche d’identification des besoins actuels et prévisibles en matière de formation supérieure;
  • Contribuer à la mise en place de mécanismes de coordination et de concertation régionaux des différents acteurs concernés sur le territoire du Plan Nord afin de répondre efficacement aux besoins;
  • Soutenir les établissements dans l’élaboration et la mise en œuvre de formation et d’infrastructures.

Offre de service en loisir et en sport

  • Bonifier les programmes actuels d’intervention en loisir et en sport.
Santé, services sociaux et justice

Impacts sur les citoyens

Les projets de grande envergure en milieu nordique sont susceptibles d’entraîner des retombées, tantôt positives, tantôt négatives, sur différents déterminants de la santé des citoyens. Ils peuvent également avoir une incidence sur les familles des travailleurs, sur la dynamique et la capacité des infrastructures des communautés près desquelles s’insèrent les projets, sur l’organisation des systèmes de soins de santé et d’éducation ou encore sur la qualité de l’environnement.

On constate, en outre, des différences marquées entre les communautés nordiques, qu’elles soient locales ou autochtones, au chapitre de la vulnérabilité sociale et des capacités d’agir ou d’accueil. Certaines communautés nordiques vivent d’importants problèmes sociaux.

Priorités

  • Améliorer l’accès aux services de santé et services sociaux des clientèles du Nord;
  • Anticiper les effets des projets de développement sur les communautés du Nord québécois;
  • Prévenir et intervenir en réponse aux problèmes sociaux prioritaires;
  • Consolider et améliorer l’offre de service en matière de justice.
Logement

Village

La situation du logement

Au Nunavik, le manque criant de logements disponibles cause un surpeuplement dans plusieurs centaines de logements. Cette surpopulation se traduit par une détérioration accélérée des logements et l’exacerbation de certaines problématiques comme la propagation de maladies infectieuses. De plus, cette promiscuité peut favoriser l’incidence de problématiques sociales.

La situation dans le reste du territoire du Plan Nord est différente, mais non moins préoccupante. En effet, la multiplication des projets miniers a donné lieu, dans certaines municipalités, à une véritable crise du logement. Par ailleurs, peu de ressources permettraient maintenant à des personnes ayant des besoins particuliers.

Les coûts de construction élevés constituent également une problématique importante, qui a des effets directs sur la capacité d’instances régionales à augmenter le parc de logements existants.

Priorités

  • Réviser les paramètres du Programme favorisant l’accession à la propriété et à la rénovation résidentielle dans la région Kativik;
  • Participer à l’effort de rattrapage pour répondre à la pénurie de logements par la construction de logements additionnels au Nunavik;
  • Maintenir les mesures d’aide à l’occupation du territoire visant à favoriser la construction de logements abordables pour des besoins spécifiques dans les régions situées au nord du 49e parallèle, dans le cadre du programme AccèsLogis Québec;
  • Mettre en place des outils financiers permettant d’assurer la disponibilité d’un crédit hypothécaire adéquat pour les résidents de la région Kativik ainsi que la stabilité de la valeur des immeubles, notamment un Fonds de rachat;
  • Stimuler la construction de logements privés dans les régions hors Nunavik par l’entremise du programme Logement abordable Québec;
  • Mettre en place un laboratoire sur l’habitat nordique afin de stimuler la recherche sur des enjeux associés à l’habitation nordique.
Culture

Culture

Le développement culturel comme moyen d’action

Avec le déploiement du Plan Nord, les populations nordiques sont appelées à connaître un développement économique considérable au cours des prochaines années. Les nations autochtones et les communautés locales souhaitent que leur culture et leur identité profitent également de ce développement. En conservant leur culture vivante, les communautés visées par le Plan Nord pourront construire une relation forte avec le reste du Québec qui tient compte de leur identité.

Priorités

  • Signer ou bonifier des ententes de développement culturel avec les nations autochtones et les partenaires nordiques;
  • Participer à la mise en place d’espaces culturels pour préserver, développer et diffuser la culture, les arts et le patrimoine;
  • Favoriser les artistes du Nord dans l’application de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics;
  • Poursuivre la modulation des programmes et des services afin de permettre un accès à la culture aux partenaires nordiques;
  • Accompagner les populations autochtones pour reconnaître, protéger et mettre en valeur leurs langues;
  • Élaborer et adopter un plan d’action pour mettre en valeur le patrimoine culturel nordique;
  • Favoriser les échanges culturels internationaux afin de contribuer au rayonnement des cultures autochtones.
Sécurité

Avion CL 415

Assurer la sécurité

Le développement du Nord québécois aura des impacts qui se traduiront notamment par une augmentation des risques en matière de sécurité publique et civile, ce qui nécessitera le déploiement de programmes, de mesures et d’interventions particulières de la part des ministères et organismes concernés. Il y aura lieu, notamment, d’assurer une prestation policière adaptée aux réalités nordiques.

De même, le territoire du Plan Nord n’est pas à l’abri des phénomènes naturels ou causés par l’homme qui menacent la vie des gens, compromettent leur sécurité ou, plus généralement, affectent de façon importante le cours normal des activités de la collectivité où ils surviennent.

Or, l’absence ou la rareté de liens routiers et autres infrastructures, ainsi que les distances impliquées, font en sorte qu’il est plus difficile d’intervenir lors de situations d’urgence. C’est pourquoi l’offre de service en sécurité publique auprès des communautés nordiques doit s’ajuster pour répondre aux nouveaux besoins générés par la mise en oeuvre du Plan Nord.

Priorités

  • Adopter une approche de gestion intégrée des risques relatifs aux feux de forêt;
  • Se doter de programmes et d’outils adaptés aux nouveaux besoins générés par le Plan Nord;
  • Assurer une veille sur les régions et les communautés locales et autochtones concernant les enjeux stratégiques et opérationnels touchant la sécurité publique et la desserte policière;
  • Soutenir et conseiller les communautés locales et autochtones sur la mise en place de mesures visant la prévention et la préparation à l’intervention lors de sinistres.
Plan Nord